En

Le Pays Basque présente à la Gironde ses actions en matière de prise en charge de l’autisme

2019 July 9
  • Une délégation de 13 professionnels et responsables du département de la Gironde, en Nouvelle-Aquitaine, visitent aujourd’hui Apnabi, à Bilbao, et demain Gautena, à Saint-Sébastien.
  • Vice-ministre Lide Amilibia : « de grands progrès sont réalisés grâce à la collaboration entre le public et le privé et au travail des familles »
  • Présidés par Edith Moncoucut, vice-présidente chargée de l’Autonomie, Handicap et Politique de l’Âge du Conseil départemental de Gironde et par Sébastien Saint-Pasteur, conseilleur départemental du canton de Pessac

Bilbao, 09 07 19

La vice-ministre des Politiques Sociales du Gouvernement Basque, Lide Amilibi, a présenté ce matin, à un délégation du département de la Gironde en Nouvelle-Aquitaine, la prise en charge en matière d’Autisme gérée au Pays Basque dans le cadre de la collaboration entre le public et le privé et qui, l’année dernière représenta près de 19 000 prises en charge à plus de 1 600 usagers dans les trois territoires de la Communauté Autonome.

 

Présidés par Edith Moncoucut, vice-présidente chargée de l’Autonomie, Handicap et Politique de l’Âge du Conseil départemental de Gironde et par Sébastien Saint-Pasteur, conseilleur départemental du canton de Pessac, Bordeaux, un groupe de 13 personnes faisant partie d’associations aquitaines sur l’Autisme, des directeurs d’hôpitaux, des centres pour les personnes handicapées, l’Agence régionale de la Santé de Gironde et de l’Université de Bordeaux, se trouvaient ce matin au centre d’un échange de connaissances et d’expériences dans la prise en charge des personnes avec Autisme avec des membres du ministère de l’Emploi et des Politiques Sociales du Gouvernement Basque et de l’Association Apnabi dirigée par Ignacio Ruiz Azcona et présidée par Mikel Pulgarin

 

« Dans le cadre de l’activité de l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine/Euskadi/Navarre, en matière de services publics pour l’emploi, de formation pour l’emploi, de travail des jeunes et de services sociaux, la Gironde se montre intéressée par la manière dont le Pays Basque gère l’Autisme, notamment la partie de la gestion qui revient aux associations de Biscaye et de Guipúzcoa, des références en leur genre. La visite d’Apnabi a lieu aujourd’hui, demain ce sera Gautena, à Saint-Sébastien. Ce sont des services basés sur le soutien institutionnel des Députations forales, des Mairies et du Gouvernement Basque mais, avant tout, nés de l’intérêt des familles concernées », a précisé la vice-ministre Amilibia.

 

 

Modèles de gestion

Les responsables d’Apnabi ont précisé à l’intention des professionnels de la Gironde l’organisation, la stratégie, la structure et le modèle d’intervention avant de visiter le service clinique et de Prise en Charge Précoce, le Centre occupationnel de la rue Estación, à Basurto, et le Centre de Jour et Auberge de Répit d’Arrigorriaga.

 

« Nous leur avons expliqué dans le détail de nombreux aspects intéressants pour eux comme, par exemple, ici en Biscaye et depuis Apnabi, la prise en charge précoce, les consultations habituelles de près de 900 usagers, avec environ 13 000 prises en charge, le centre d’éducation spéciale, pour près de 80 élèves, le programme d’itinérance scolaire destiné à 540 élèves, l’activité des 10 centres de jour et les centres occupationnels et de travail, les logements pour adultes avec 40 usagers menant une vie autonome, les logements pour mineurs, les programmes de soutien aux familles, la dynamisation associative et la sensibilisation, et tout ce qui concerne les loisirs et le temps libre », a souligné la vice-ministre Lide Amilibia.

 

Demain, mercredi, la délégation girondine visitera l’association Gautena, à Saint-Sébastien avec la directrice Amaia Lopetegi et le président Juan Cid

 

There are still no comments
  • Faceless avatar thumb 70
    Something to say?… comment on this news
Politicians attending the event
Other guests
  • Edith Moncoucut, Sébastien Saint-Pasteur