News Environment and Territorial Policy

Alma et Marrakech Climate Show : Soirée culturelle pour la COP22

2016 November 15

(INFO PRESS COP 22)

 

La deuxième semaine de la Conférence des Nation Unies sur le climat s’est ouverte sur un événement officiel COP22 de haut-vol, réunissant deux performances exceptionnelles au stade El Harti de Marrakech célébrant la lutte contre les changements climatiques : le spectacle Alma et le Marrakech Climate Show.

Près de 15 000 personnes étaient attendues à cet événement à l’initiative du Comité de pilotage de la COP22 et lundi soir le stade était effectivement noir de monde.

Première partie du Marrakech Climate Show, le spectacle « Alma, Ici était un océan » a révélé aux Marrakchis une baleine géante gonflée à l’hélium, animée de la tête à la queue, flottant dans le ciel de la ville. S’ouvrant sur une prestation remarquée a cappella des chanteuses Oum et Natacha Atlas dont les voix puissantes et mélodieuses ont fait frissonner le public, Alma a offert un spectacle époustouflant au public.

Ce spectacle s’est tout d’abord révélé poétique et acrobatique, lorsque 51 danseurs venus de toutes les régions du Maroc ont évolué sur un rythme onirique et majestueux, accompagnés par des instruments à vent enivrants. Il a ensuite pris un tournant furieux et martial lorsque les percussions ont pris le dessus. Dès lors, les corps se sont heurtés, se mêlant, s’envolant et virevoltant sur la scène.

Soudain, la paupière de la grande structure métallique et aérienne occupant l’arrière-plan s’est ouverte et Alma a grimpé à l’assaut des cieux. Surplombant les danses folles, elle s’est élevée jusqu’à faire de l’ombre à la grande lune qui illuminait la nuit. Plus bas, les danseurs se sont rencontrés jusqu’à former une pyramide humaine d’où une acrobate a pris son envol.

Difficile de prendre la suite de cette performance à couper le souffle… Et pourtant, les nombreuses stars marocaines et internationales qui se sont succédées sur la scène du stade El Harti ont su faire hurler la foule de bonheur. Juste avant l’arrivée de Youssou N’Dour et d’Anggun, 22 tambours du Burundi ont fait monter le rythme et la température dans la nuit de Marrakech. Puis les deux artistes ont ensuite entonné une reprise du plus célèbre tube du chanteur sénégalais : « 7 Seconds ». Christophe Maé a pris le relais pour interpréter ses plus grands succès.

Introduits par Ali Baddou, parfait dans son rôle de maitre de cérémonie, sont successivement arrivés le Colombien Yuri Buenaventura, l’Ivoirien Tiken Jah Fakoly et la Géorgienne Khatia Buniatishvili, pour faire résonner sonorités latinas, riffs de guitare reggae et envolées lyriques au piano.

Le groupe de rap originaire de Marrakech, Fnaïre, était peut-être ce soir le plus attendu. En témoignait l’importante délégation de fans venus assister à une performance de leurs idoles, pancartes et panneaux à l’appui. Egalement très appréciés du public marrakchi, le chanteur marocain Douzi, l’artiste burkinabé Alif Naaba ou le groupe ivoirien Magic System.

Inspirées des valeurs de solidarité, les performances de cette soirée exceptionnelle se sont situées au confluent des cultures du monde entier pour un spectacle diffusé dans de nombreux pays sur la planète. Téléspectateurs d’Afrique et d’Europe ont ainsi pu également admirer les performances des français Black M et Youssoupha, ou de la vocaliste marocaine Asma Lamnawar.

Tous ces artistes rassemblés pour porter un message de paix en faveur de l’action climatique se produisait lundi soir au sein d’une co-production entre 2M TV et «Electron libre» (Groupe Lagardère).

 

Alma and the Marrakech Climate Show: Cultural Evening for the COP22

The second week of the United Nations Conference on climate opened with an official, High-Level, COP22 event bringing together two exceptional performances at the EL Harti Stadium in Marrakech celebrating the fight against climate change: the spectacle Alma and the Marrakech Climate Show. Almost 15 000 people were present at this event, an initiative of the COP22 Steering committee and Monday evening, the stadium was literally rammed with people.

 

The first part of the Marrakech Climate Show “Alma, here is an Ocean” revealing to Marrakchis a giant whale filled with helium, animated from head to tail and floating in the sky above Marrakech. This opened with a wonderful acapella performance from two singers Oum and Natacha Atlas whose powerful and melodic performance moved the audience, Alma brought a breath-taking performance to the public.

 

The performance was first and foremost a poetic and acrobatic production, with 51 dancers coming from every region of Morocco under a dreamy and regal rhythm, accompanied by intoxicating music. The atmosphere took a more tribal and earthy twist when the percussion got going. Bodies, hurled, twisted and turned on stage.

 

Soudain, the large metal puppet structure, floating in the air in the background made a a grab for Alma. Accompanying the wild dancing, a huge moon illuminating the night. Below the dancers got together to form a human pyramid, from which an acrobat took flight.

 

The performance was breathtaking….especially with the numerous Moroccan and international stars who took to the stage in the Harti Stadium, the crowd was in raptures. Just before the arrival of Youssou N’Dour and d’Anggun, 22 Burundi tambourines raised the heat in Marrakech. Then the two artists provided a surprise, Christophe Maé, the celebrity Senegalese singer took over to perform his most famous success “7 Seconds”.

 

Introduced by Ali Baddou, perfect in his role as master of ceremonies, the following artists performed, Colombian, Yuri Buenaventura, Tiken Jah Fakoly of the Ivory Coast and Géorgienne Khatia Buniatishvili, to bring some Latino sounds to the stage, and Reggae Guitar riffs and enchanting lyrics on the piano.

Marrakech’s own rap group, Fnaïre, attracted the most crowds. A huge crowd of fans attended the concert to see their idols, carry banners and boards. Also warmly welcomed by the Marrakech public, the Moroccan singer Douzi, the artist from Burkina Faso, Alif Naaba and Magic System from the Ivory Coast.

 

Inspired by the values of solidarity, the exceptional performances from the evening brought together cultures from around the world for a spectacle broadcast in numerous countries around the world. Viewers from Africa and Europe were also able to enjoy the performance of the French performer Black M and Youssoupha, and the moroccan artist Asma Lamnawar. All the artists gathered to bring a message of peace for Climate Action, in a co-production between 2M TV and “Electron Libre” (Groupe Lagardère).

 

 

There are still no comments
Comments are disabled for this document
Media downloads
Politicians attending the event
(X term 2012 - 2016)