News Environment and Territorial Policy
En

Markkula propose à Oregi et au Pays Basque de participer au groupe des régions européennes pionnières dans l’encouragement au développement durable local

2016 June 29
  • Ana Oregi explique à Markku Markkula le processus de la « Déclaration Basque » pour le développement durable, souscrite par les régions et les villes européennes
  • La Ministre basque de l’Environnement et le Président du Comité des Régions analysent ensemble le programme Habitat III, la présence basque dans l’action internationale en faveur du développement durable

 

Le président du Comité des Régions d’Europe, Markku Markkula, a transmis à la Ministre de l’Environnement et de la Politique Territoriale du Gouvernement Basque, Ana Oregi, une proposition pour que le Pays Basque participe de manière active au groupe de régions européennes pionnières qui encouragent le développement durable local.

 

Markkula a ainsi exposé à Oregi l’exemple de la région d’Helsinki, formée des villes d’Helsinki, Espoo, Vantaa et de 23 autres communes, qui a mis en place un programme de compétitivité commune, ainsi que différents accords de collaboration pour la gestion de l’eau et du transport public, en participant par ailleurs à divers réseaux de coopération.  « L’objectif de la stratégie de spécialisation des régions européennes intelligentes est la promotion du développement durable local à l’horizon 2020 à travers des activités de recherche et d’innovation impulsées par les gouvernements, les administrations locales, les universités et le tissu économique » a résumé Ana Oregi.

 

La Ministre de l’Environnement et de la Politique Territoriale du Gouvernement Basque, Ana Oregi, s’est réunie tôt ce matin à Bruxelles avec le Président du Comité des régions, Markku Markkula, pour lui expliquer en détail le processus de la « Déclaration Basque » pour le développement durable souscrite par les régions et les villes européennes durant le congrès ICLEI, qui a rassemblé à Bilbao près de 800 représentants de municipalités et pays européens et à laquelle sont entrain de se joindre des administrations de tout le continent.

 

Accompagnée du vice-ministre de l’Environnement du Gouvernement Basque, Iosu Madariaga, le technicien Tomás Epalza, et de la déléguée à Bruxelles, Marta Marin, Ana Oregi a participé à un débat avec Francesco Pigliaru, président de la Commission de l’Environnement, du Changement Climatique et de l’Énergie, Cristina Lobillo, chef de cabinet du Commissaire européen de l’Action pour le Climat et l’Énergie, Laurence Tubiana, Jorge Borrego, Mohamed Sadiki, maire de Rabat, Sirpa HertellDonatella Spano, Lutz Ribbe,  Owen Philip et Esther Badiola.

 

La journée de travail de la ministre Oregi à Bruxelles a commencé de bonne heure par une rencontre avec le Président du Comité des Régions, Markku Markkula, à qui elle a commenté la stratégie de divulgation des accords de la Déclaration Basque souscrite initialement par 800 villes mais à laquelle sont en train de se joindre de plus en plus d’institutions, et la nécessité d’adopter des mesures pour que l’augmentation de la température moyenne mondiale se maintienne en dessous de 2ºC, en soulignant  que les pays et les régions, avec les municipalités, sont les administrations publiques qui connaissent le mieux les répercussions du réchauffement climatique sur l’environnement.

 

Markula a reconnu l’importance du rôle et de l’activité internationale du Gouvernement Basque dans le domaine de l’environnement depuis sa présidence du Climate Group, ou  sa participation aux réseaux de travail Iclei ou nrg4sd et ses actions éducatives en faveur du développement durable distinguées par les Nations Unies.

 

Compétitivité

Lors de la rencontre du Comité des Régions Européennes intitulée « Régions et villes engagées pour le climat », Oregi a analysé le développement de l’Accord sur le Climat obtenu à Paris en soulignant que « le monde des entreprises et la société basques s’impliquent pour appliquer et atteindre les objectifs prévus, en analysant l’impact de l’économie bas carbone pour la compétitivité du tissu des entreprises au Pays Basque espagnol, afin de baser l’approche de la future relation du trinôme compétitivité/énergie/émissions de CO2 sur le positionnement du tissu industriel basque ».

 

« Quand on relève le défi de l’économie bas carbone, trois facteurs d’impact sur la compétitivité des entreprises sont à prendre en compte : l’impact sur le milieu physique, avec des effets directs sur l’environnement ; l’impact résultant de l’implantation de politiques et de normes d’atténuation des effets du Changement Climatique ; et l’impact dérivé des marchés, sujets à des transformations structurelles » a indiqué Ana Oregi.

 

Oregi a commenté devant le forum régional européen que le changement climatique est intimement lié à la compétitivité des entreprises puisque le secteur industriel peut encore améliorer son efficacité de 60% et que plus de 80% des exportations de la Communauté Autonome du Pays Basque se font vers des pays où les standards exigés en matière de normes environnementales sont très élevés.

 

Bas carbone

« 50% des réductions des émissions de gaz à effets de serre nécessaires à l’atteinte des objectifs actuels doivent provenir de technologies qui ne sont pas encore développées » a exposé Ana Oregi à Bruxelles. « 60% des plus hauts dirigeants internationaux considèrent le réchauffement climatique comme un facteur stratégique, que 60% des grandes entreprises basques ont déjà introduit à différents niveaux dans leurs stratégies. Chaque dollar investi en efficacité énergétique et dans les énergies propres produira à terme entre 2 et 4 dollars. Les produits les plus exportés et ceux considérés à fort potentiel sont liés à l’économie bas carbone et en matière d’emploi, les secteurs les plus demandeurs dans les années qui viennent seront ceux en rapport avec l’économie bas carbone ».

 

Oregi a présenté aux Pays du Comité des Régions des initiatives comme la Liste basque des technologies propres, le Programme des marchés publics verts, le Basque Ecodesign Center et les clusters comme des éléments susceptibles de drainer et motiver les entreprises.

 

« De plus en plus de forums internationaux réclament le rôle des régions et des gouvernements locaux dans les décisions et les objectifs définis dans ces accords. C’est pourquoi il est de plus en plus nécessaire d’aligner les politiques à tous les niveaux et dans tous les secteurs », a conclu la Ministre Ana Oregi.

 

13 comments
  • Faceless avatar thumb 70
    Something to say?… comment on this news
  • @uraEJGV
    2016 July 1

    Comentario de Twitter:
    RT @Irekia: Propuesta para participar en el grupo de regiones pioneras europeas que promueven el desarrollo regional sostenible➡ https://t.…

  • @uraEJGV
    2016 July 1

    Comentario de Twitter:
    RT @Irekia: EAEk eskualde-garapen jasangarria sustatzen duten Europako eskualde aitzindarien taldean parte hartzeko proposamena➡ https://t.…

  • @ZeroZabor
    2016 June 30

    Comentario de Twitter:
    Euskadik eskualde-garapen jasangarria sustatzen duten Europako eskualde aitzindarien taldean parte har dezala pr... https://t.co/t9BvbKF8bs

  • @IngurumenEJGV
    2016 June 30

    Comentario de Twitter:
    RT @Irekia: EAEk eskualde-garapen jasangarria sustatzen duten Europako eskualde aitzindarien taldean parte hartzeko proposamena➡ https://t.…

  • @IngurumenEJGV
    2016 June 30

    Comentario de Twitter:
    RT @Irekia: Propuesta para participar en el grupo de regiones pioneras europeas que promueven el desarrollo regional sostenible➡ https://t.…

  • @Aran_Acha
    2016 June 30

    Comentario de Twitter:
    RT @Irekia: Propuesta para participar en el grupo de regiones pioneras europeas que promueven el desarrollo regional sostenible➡ https://t.…

  • @gamakers
    2016 June 30

    Comentario de Twitter:
    RT @Irekia: Propuesta para participar en el grupo de regiones pioneras europeas que promueven el desarrollo regional sostenible➡ https://t.…

  • @GlocalCinema
    2016 June 29

    Comentario de Twitter:
    RT @Gob_eus: Propuesta para participar en el grupo de regiones pioneras europeas que promueven el desarrollo regional sostenible➡ https://t

  • @piapaulette
    2016 June 29

    Comentario de Twitter:
    RT @Gob_eus: Propuesta para participar en el grupo de regiones pioneras europeas que promueven el desarrollo regional sostenible➡ https://t

  • @CamiladeEpalzaA
    2016 June 29

    Comentario de Twitter:
    RT @Gob_eus: Propuesta para participar en el grupo de regiones pioneras europeas que promueven el desarrollo regional sostenible➡ https://t

  • @CamiladeEpalzaA
    2016 June 29

    Comentario de Twitter:
    RT @Gob_eus: EAEk eskualde-garapen jasangarria sustatzen duten Europako eskualde aitzindarien taldean parte hartzeko proposamena➡ https://t

  • @Gob_eus
    2016 June 29

    Comentario de Twitter:
    EAEk eskualde-garapen jasangarria sustatzen duten Europako eskualde aitzindarien taldean parte hartzeko proposamena➡ https://t.co/M4jdYXis4d

  • @Gob_eus
    2016 June 29

    Comentario de Twitter:
    Propuesta para participar en el grupo de regiones pioneras europeas que promueven el desarrollo regional sostenible➡ https://t.co/oJGqTELpQO

Politicians attending the event
(X term 2012 - 2016)
Other guests
  • Markku Markkula