News Environment and Territorial Policy
En

Ana Oregi : « l’Aquitaine et le Pays Basque font du slogan "collaborer pour être compétitif " une réalité en travaillant ensemble au développement du tourisme nautique

2015 December 9
  • La Ministre de l’Environnement et de la Politique Territoriale du Gouvernement Basque et Alain Viodalies, en le stand commun « Euskaquitaine » au salon Nautic de Paris
  • Dans les ports de Biscaye et de Guipúzcoa, cette activité a augmenté de 15%, avec la visite l’été dernier de plus de 3.000 embarcations de plaisance.

Paris 09 12 15

La Ministre de l’Environnement et de la Politique Territoriale du Gouvernement Basque, Ana Oregi, assurait ce matin que l’Aquitaine et le Pays Basque font du slogan « collaborer pour être compétitif » une réalité en travaillant ensemble au développement du tourisme nautique sur le littoral compris entre Bordeaux et Bilbao. Rien que dans les ports de Biscaye et de Guipúzcoa, cette activité a augmenté de 15% grâce à la visite l’été dernier de plus de 3.000 embarcations de plaisance.

 

Oregi a présenté au salon Nautic de Paris, aux côtés du vice-présidente d’Euskaquitaine et directrice d’EKP, Edurne Egaña, le stand basco-aquitain « Euskaquitaine » qu’ils partagent pour promouvoir l’offre nautique et touristique entre Bordeaux et Bilbao.

 

La ministre Oregi a souligné qu’en dépit des moments difficiles que traversent actuellement la France et l’Europe, aussi bien du point de vue économique que social, le salon Nautic de Paris se déroule avec un haut niveau de participation et laisse augurer de bons résultats, en ajoutant que l’Aquitaine et le Pays Basque ne cessent de faire preuve de leur esprit de collaboration dans tous les domaines sociaux.

 

Lors de la présentation du stand, Oregi précisait : « hier mardi, nous avons entamé ici à Paris avec le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, des discussions en vue d’un accord dont l’un des principaux points porte sur la collaboration en matière de transport maritime, qui unira de façon permanente les ports de Québec et de Bilbao. Aujourd’hui, Basques et Aquitains offrons à la porte de Versailles un exemple pratique de collaboration transfrontalière européenne en partageant ce stand Euskaquitaine qui propose aux passionnés de navigation de plaisance et de cabotage à voile ou à moteur qui visitent nos ports, de Bordeaux jusqu’à Bilbao, plus de cinq cents kilomètres de littoral et près de dix mille amarrages avec tous les services ».

 

Selon des données de la Commission Européenne, le tourisme nautique donne du travail en Europe à 3,2 millions de personnes et produit une valeur ajoutée brute totale de 183 milliards d’euros. Le secteur représente plus d’un tiers de l’économie maritime des états et régions, alors que 51% de la capacité hôtelière européenne se concentre dans des régions en bord de mer. 

 

Croissance

Selon la stratégie Croissance Bleue, on prévoit que le tourisme nautique augmente entre 2 et 3% d’ici à  2020, une croissance à laquelle les côtes de Biscaye, de Guipúzcoa, du Labourd et de toute l’Aquitaine peuvent énormément contribuer, comme l’a indiqué Ana Oregi, qui a rappelé aussi que la région de la Bidassoa et de l’ « Agglomération Sud » du Pays Basque (Fontarabie, Hendaye et Saint-Jean-de-Luz), qui totalise 2.300 amarrages et 730 mouillages, accueille près de 140 entreprises directement rattachées aux activités nautiques, avec 1050 emplois directs et 4000 indirects. Elle ajoutait que, mis à part quelques chiffres de cette année encore en attente d’analyse, les visites dans les ports basques de Guipúzcoa et de Biscaye ont augmenté de 15% par rapport à l’an passé.

 

On calcule que 3.000 bateaux ont accosté dans les ports de plaisance de Biscaye et de Guipúzcoa, débarquant près de 12.000 personnes et représentant environ 6.000 nuitées, pour des séjours moyens de deux jours et une dépense journalière par personne de 100 euros. Ces chiffres équivalent à une dépense minimum à terre de 2.400.000 euros, sans compter d’autres frais éventuels de réparations, assistance, combustibles ou autres similaires.

 

Site Internet commun

Il y a quelques jours, Aquitains et Basques ont présenté à Fontarabie et Hendaye un nouveau site Internet, « euskaquitaine.eu » pour la promotion de leurs ports et de leurs localités, afin que les voiliers et bateaux de la façade atlantique européenne soient de plus en plus nombreux à visiter la côte de l’eurorégion.

 

Comme a tenu à le remarquer Ana Oregi, les résultats de ce travail commun, promu et appuyé par la Commission Européenne, sont évidents et s’améliorent à chaque saison pour les entreprises dont les activités et services sont directement rattachés au nautisme, de même que pour les hôtels, restaurants, musées, ressources culturelles et muséales, favorisant l’échange culturel entre tous les habitants du Golfe de Gascogne.

 

Ana Oregi espère que « le salon sectoriel Nautic Paris servira à prouver à notre Europe atlantique que l’offre basco-aquitaine qui s’étend de Bordeaux jusqu’à Bilbao est une offre de qualité et respectueuse du milieu marin, qui se complète à la perfection des initiatives touristiques, culturelles et sociales mises en œuvre dans nos villes et nos localités. En travaillant ensemble au sein de l’Union Européenne, l’Aquitaine et le Pays Basque font du slogan "collaborer pour être plus compétitif" une réalité ».

 

 

There are still no comments
  • Faceless avatar thumb 70
    Something to say?… comment on this news
Politicians attending the event
(X term 2012 - 2016)
Other guests
  • Edurne Egaña, Alain Vidalies, Jean François Fontaine,